Dix ans...

Publié le par LHEZ-MAKSYMOWICZ

Dix ans...

Dix ans. Le souvenir vivace, pérenne, douloureux et pourtant doux tant son départ fut calme et même adouci d'un dernier sourire plein de tendresse et, oui, d'une excuse pour la souffrance à venir pour tous ceux qui l'aimaient. Tout au long de sa dernière semaine de vie il eut ce regard navré et ces mots d'amour désolé. Il est parti en me tenant une main. L'autre posée sur sa poitrine affolée que ce geste semble avoir apaisée pour un départ paisible. Eh! bien, oui, ce souvenir s'est constitué au-delà de la douleur, dans l'urgence lumineuse d'un amour maternel privilégié. Car la mort d'un enfant est si souvent tellement brutale. Les derniers moments de mon fils ont mis dans mon coeur et mon esprit le résumé tendre de notre vie, de cette vie que je lui avais donnée dans une joie radieuse.

Commenter cet article

Patricia 17/03/2014 15:32

Affectueuses pensées, Duszka.