Saison de transition, donc pas saison du tout

Publié le par LHEZ-MAKSYMOWICZ

Saison de transition, donc pas saison du tout

Il fait froid, frais, puis relativement doux. Cycle d'incertitude. Il pleut, puis quelques flocons, puis de nouveau la pluie.En averses ou en fine douche glaçante et agaçante. Les bourgeons timides restent tranquilles sur les branches nues, en attente. Les crocus ont montré leur verdure, mais gardent leurs boutons clos sur un jaune qui n'attend qu"une ouverture pour éclater et annoncer le vrai printemps à venir. Les grues cendrées sont de retour, leur vol en escadrille, chaque année nous fait sortir le nez en l'air et le cou tordu pour le suivre d'un regard ébloui.

Les horreurs dévastent le monde. De partout morts, intolérance, violence... mais aussi de sublimes personnes qui se dévouent au prix de leur vie pour les malades atteints par le virus ébola en Afrique. Morts en héros silencieux, modestes et si tristes.

Allons, essayons de regarder avec les yeux de l'espoir ce qui nous entoure sans nous blesser. Il y a bien un petit quelque chose qui va sinon relever du moins caresser le moral !

Saison de transition, donc pas saison du tout

Commenter cet article