FRIMAS

Publié le par LHEZ-MAKSYMOWICZ

Le froid est arrivé 

Bien normal

Enfin, encore tant que la pollution

Nous laisse vivre les saisons

Comme si rien ne menaçait

Cette ronde joyeuse de la pérennité

2017 aussi est arrivé

Comme si rien ne devait nous arriver de pire

Que ce que nous a réservé 2016

Les harpies qui occupent les ondes et les plateaux

Qui prétendent gouverner le pays

Et pour l'heure ne savent que dire mensonges, haine, cyniques embrouilles

Bon, on va faire comme si

Il sera bien temps de faire

LA PART DES CHOSES

Le marronnier est majestueux... même à poil !

Le marronnier est majestueux... même à poil !

Le hameau dans la brume glacée est tout de même mon hâvre de paix

Le hameau dans la brume glacée est tout de même mon hâvre de paix

Le froid se veut artiste : pourquoi pas ?

Le froid se veut artiste : pourquoi pas ?

Les fantômes nous tiennent compagnie

Les fantômes nous tiennent compagnie

Les bons géants exhibent leurs paquets de gui

Les bons géants exhibent leurs paquets de gui

L'étang est gelé, les roseaux saupoudrés, immobiles puisque les canards sont au chaud

L'étang est gelé, les roseaux saupoudrés, immobiles puisque les canards sont au chaud

Pas de héron près de l'étang, il glisserait !!

Pas de héron près de l'étang, il glisserait !!

Les pensées, pourtant fleurs d'hiver, en ont pris un coup... un rayon un peu chaud et elles s'enremettront

Les pensées, pourtant fleurs d'hiver, en ont pris un coup... un rayon un peu chaud et elles s'enremettront

Il n'éclora pas ce bouton de rose égaré, mais il est beau quand même

Il n'éclora pas ce bouton de rose égaré, mais il est beau quand même

Commenter cet article